Le DEPPI participe à un atelier de renforcement à Gatineau

Les 23 et 24 mars, le DEPPI a participé à un atelier de renforcement co-organisé par le CRSH-IRSC à Gatineau. Cet atelier regroupait les représentants des équipes financés dans le cadre du programme Développement de Partenariat – Initiative Santé et Productivité au Travail.

Nous vous invitons à en apprendre davantage sur l’initiative Santé et Productivité au Travail : ISPT.

Visually Impaired Symbol.  Article en format RTF : Initiative

Une de nos étudiantes à la Journée d’économie appliquée

Véronique Manseau

Le vendredi 17 février 2017, Madame Véronique Manseau a présenté les résultats de son mémoire de maîtrise à la Journée d’économie appliquée organisée au département d’économique de l’Université Laval. Son mémoire de recherche, réalisé dans le cadre du projet de recherche DEPPI, portait sur l’étude de la discrimination envers les personnes ayant des incapacités dans la région de Québec et Montréal.

L’équipe du projet DEPPI la félicite pour sa présentation !

Visually Impaired Symbol. Texte en format RTF : JEA

 

 

 

 

Accessibilité du site web du projet DEPPI

Le site web du projet de recherche DEPPI est maintenant accessible pour différentes incapacités. En effet, il est dorénavant possible de modifier la police, de changer la couleur du texte et de la page web, de surligner et de souligner les hyperliens et de télécharger les articles ou le texte des pages en format RTF.

Les modifications apportées au site web pour améliorer l’accessibilité aux personnes ayant des incapacités sont des recommandations de l’organisme AlterGo.

Pour plus d’informations sur l’organisme AlterGo et leurs recommandations en matière d’accessibilité universelle, veuillez visiter l’adresse suivante : AlterGo .

Symbole personne malvoyante. Article en format RTF : Accessibilité du site web du projet DEPPI

L’équipe du projet DEPPI discute d’accessibilité à Ottawa !

Photo de la table ronde provenant du compte Twitter #AccessibleCanada.
Photo de la table ronde provenant du compte Twitter #AccessibleCanada.

Sabine Kröger, professeure au département d’économique de l’Université Laval et membre du projet de recherche DEPPI, a participé le 1er décembre à une table ronde de la consultation des Canadiens au sujet d’une nouvelle loi prévue sur l’accessibilité. Cette nouvelle loi aura pour objectifs de favoriser l’égalité des chances et, par la même occasion, une meilleure intégration des Canadiens ayant des incapacités ou des limitations fonctionnelles.

La table ronde du 1er décembre 2016 fut présidée par la ministre fédérale des Sports et des personnes handicapées Carla Qualtrough. Il s’y siégeait aussi plusieurs autres représentants des deux paliers de gouvernement, des représentants d’organisations à but non lucratif ainsi que plusieurs acteurs du milieu universitaire. Il était plus particulièrement question du volet relatif à la culture.

Nous vous invitons à prendre connaissance de la consultation des Canadiens et de la nouvelle loi prévue à l’adresse suivante : Consulter les Canadiens au sujet d’une loi prévue sur l’accessibilité .

Vous pouvez suivre les développements de cette initiative sur Twitter #CanadaAccessible.

Symbole personne malvoyante. Article en format RTF : L’équipe du projet DEPPI discute d’accessibilité à Ottawa

Un nouveau partenaire pour DEPPI

Le projet de recherche DEPPI est fier d’annoncer un nouveau partenaire la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques (CFFP) de l’Université de Sherbrooke. La CFFP a comme mission principale de stimuler la recherche interdisciplinaire par le regroupement de professeurs et de chercheurs intéressés par les finances publiques et la fiscalité. La CFFP apportera son expertise en matière de littératie fiscale au projet DEPPI.

Nous vous invitons à prendre connaissance des travaux de la CFFP à l’adresse suivante : Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques (Université de Sherbrooke) .

L’équipe du projet DEPPI souhaite chaleureusement la bienvenue à la CFFP!

Symbole personne malvoyante. Article en format RTF : Un nouveau partenaire pour le projet DEPPI

Une nouvelle chercheuse se joint à l’équipe

Photo de Sabine Kröger.
Sabine Kröger.

Cet automne, la professeur d’économie Sabine Kröger s’est jointe à l’équipe du projet de recherche DEPPI. Sabine Kröger est spécialisée en économie comportementale.

Mme Kröger travaillera principalement sur l’analyse de la complexité fiscale entourant les programmes d’aide aux personnes ayant des incapacités.

L’équipe du projet DEPPI lui souhaite chaleureusement la bienvenue!

Symbole personne malvoyante. Article en format RTF : Une nouvelle chercheuse se joint à l’équipe

Un nouveau chercheur se joint à l’équipe

Photo de Bertrand Achou.
Bertrand Achou.

Cet automne, l’économiste de formation Bertrand Achou s’est joint à l’équipe du projet de recherche DEPPI. Bertrand Achou a toutes les qualités requises pour mener à bien les objectifs du projet de recherche.

M. Achou travaillera principalement sur des modèles d’équations structurelles d’offre de travail.

L’équipe du projet DEPPI lui souhaite chaleureusement la bienvenue!

Symbole personne malvoyante. Article en format RTF : Un nouveau chercheur se joint à l’équipe

Les facteurs augmentant la probabilité de discrimination à l’embauche

Photo de Charles Bellemare lors d'une présentation sur les résultats préliminaires de l’expérience avec la méthode de « testing » par envoi de CV fictifs dans les locaux du CIRRIS (14 octobre 2016).
Présentation sur les résultats préliminaires de l’expérience avec la méthode de « testing » par envoi de CV fictifs dans les locaux du CIRRIS (14 octobre 2016).

Au printemps 2008, le gouvernement Charest s’était engagé à réduire de 50 % , d’ici 2018, l’écart entre le taux d’emploi des personnes ayant des incapacités et celui des personnes sans incapacité par l’entremise de la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées(1). Cinq ans plus tard, l’écart entre les taux d’emploi de ces deux groupes persistait (2). À cet égard, deux explications furent proposées, soit une inefficacité des mesures incitatives mises en place et des pratiques discriminatoires de la part des firmes.

Le projet de recherche DEPPI s’est intéressée à la deuxième explication proposée en répondant aux deux questions suivantes :

  • Existe-t-il une discrimination à l’embauche des personnes ayant des incapacités dans les régions métropolitaines de Montréal et Québec ?

  • Si une discrimination telle que définie dans la question ci-dessus existe, quels sont les facteurs augmentant la probabilité de discrimination à l’embauche ?

Pour répondre à ces deux questions, l’équipe effectue une expérience avec la méthode de « testing » par envoi de CV fictifs(3) qui a débuté en mai. Dans un premier temps, nous avons envoyé des candidatures semblables en tout point à l’exception du fait que le candidat soit une personne ayant des incapacités ou non en réponse à 913 offres d’emploi* en ligne. À la suite de l’envoi de ces CV fictifs, nous avons testé si la différence de probabilité d’être invitée à un entretien d’embauche est significativement différente entre les candidatures ayant des incapacités et celles sans incapacité.

Nos résultats préliminaires indiquent qu’il existe une discrimination à l’embauche à l’encontre des personnes ayant des incapacités dans la région métropolitaine de Montréal, mais pas dans celle de Québec. De plus, les facteurs suivants sont associés à une diminution significative de la probabilité d’être invité à un entretien d’embauche pour les personnes ayant des incapacités :

  • Moins de 14 années d’expérience de travail;
  • Postes offerts par une petite entreprise (100 employés et moins);
  • Les emplois de secrétaire et de réceptionniste.
Photo de Charles Bellemare au CIRRIS.
Charles Bellemare au CIRRIS.

Il est intéressant de noter qu’il   ne semble pas exister de différence entre la probabilité d’être invité à un entretien d’embauche des candidatures ayant des incapacités et celle des candidatures sans incapacité lorsque le poste est offert par une entreprise ayant souscrit à un programme d’égalité d’accès à l’emploi.

Pour plus de détails concernant l’expérience et les résultats préliminaires, veuillez vous référer aux diapositives intitulées «Discrimination à l’embauche des personnes ayant des incapacités : résultats préliminaires d’une expérience de terrain au Québec» dans la section Publications du site web.

* En date du 14 octobre 2016

Références :

  1. Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. 2008, «Pour l’égalité en emploi Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées», Direction générale adjointe des politiques d’emploi, Québec.

  2. Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. 2013, «Bilan gouvernemental 2008-2013 – Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées», Direction des politiques d’emploi et de la veille, Québec.

  3. Bertrand, M. et S. Mullainathan. 2004, «Are Emily and Greg More Employable
    Than Lakisha and Jamal ? A Field Experiment on Labor Market Discrimination»,
    American Economic Review, vol. 94, no 4, p. 991–1013.

Symbole personne malvoyante.  Article en format RTF  : Les facteurs augmentant la probabilité de discrimination à l’embauche